482 Beaconsfield Blvd., suite 201, Beaconsfield, Quebec H9W 4C4
(514) 505-1774 info@vitalitytherapy.ca

L’importance d’une bonne posture

En tant que père de trois enfants, il m’arrive souvent de leur rappeler de s’asseoir droit, surtout au souper. Pourquoi est-il si important de s’asseoir bien droit? Répète-t-on seulement ce que nous disaient nos parents ou y a-t-il vraiment des bénéfices à une bonne posture? J’ai souvent dit à mon aînée que si elle continuait d’adopter une mauvaise posture, elle deviendrait bossue et souffrirait de maux de dos pour le reste de ses jours. Je vous l’accorde, je suis plutôt dramatique quand j’essaie de bien faire comprendre ce que j’explique, mais ce n’est pas si loin de la vérité. Or, il y a une raison encore plus importante pour laquelle je veux que mes enfants s’assoient bien droit et j’y viendrai dans quelques instants!

 

La liste des compensations physiques qui surviennent lorsqu’on passe la journée assis à un bureau est longue. Mettons d’abord une chose au clair : il n’existe aucune chaise miracle ni aucune position assise qui annuleront les effets causés par le fait de demeurer assis pendant 8 heures consécutives. On peut bien sûr améliorer notre position assise ainsi que la chaise que nous utilisons afin de les atténuer, mais le problème demeure : au cours d’une journée, nous sommes assis beaucoup plus longtemps que nous le devrions. La solution idéale serait de se lever et de bouger plus souvent ou peut-être d’intégrer à notre environnement de travail un bureau ajustable afin de pouvoir travailler en position assise ou debout. L’essentiel, c’est de changer constamment de position et de ne pas laisser le corps dans la même position trop longtemps. Une mauvaise posture peut aussi être causée par l’utilisation que nous faisons de tous les petits électroniques que nous ne possédions pas auparavant, comme le fait de texter sur notre cellulaire, de lire sur un iPad, etc.

 

Quels sont les symptômes et les observations les plus fréquentes engendrés par une mauvaise posture? Plusieurs patients nous consultent et mentionnent plusieurs types d’inconforts, dont :

Maux de cou Posture de tête avancée
Maux de dos Mains engourdies
Maux d’épaule Jambes engourdies
Douleurs à la mâchoire Tension au diaphragme
Douleurs à la poitrine Raccourcissement des muscles fléchisseurs de la hanche
Respiration difficile Douleurs à la hanche
Problèmes digestifs (ballonnements, constipation, reflux gastrique) Insomnie, anxiété, dépression, faible estime de soi
Mauvaise circulation Étourdissements
Maux de tête Raccourcissement des muscles ischio-jambiers
Problèmes de sinus Tension dans le plancher pelvien (vessie, prostate, utérus)

 

Les problèmes peuvent vous sembler nombreux, mais je voulais vous donner une idée générale de la variété des symptômes que nous traitons régulièrement à notre clinique. Comme vous pouvez le constater, les effets d’une mauvaise posture ne sont pas que physiologiques. On peut en apprendre beaucoup sur quelqu’un seulement en regardant sa posture. C’est là la raison importante pour laquelle je talonne autant mes filles au sujet de leur posture. Je veux qu’elles se sentent pleines de force et de confiance. Je veux qu’elles sachent qu’elles ont le pouvoir de changer comment elles se sentent seulement en changeant leur attitude et leur posture. Si vous en avez l’occasion, allez visionner le TED Talk d’Amy Cuddy sur comment votre posture peut aider à modeler votre identité profonde.

 

Amy Cuddy décrit superbement l’importance de « simuler jusqu’à ce que vous le deveniez » ou faking it until you become it. Elle montre la différence de posture entre des gens confiants et influents et des gens faibles possédant une faible estime de soi. Les gens influents ont souvent tendance à ouvrir leur corps et à prendre beaucoup de place, comme par exemple se tenir les mains sur les hanches, tandis que les gens avec une faible estime de soi se font petits et peu imposants. Son étude fait la démonstration que les personnes qui adoptent une position de puissance et de confiance pendant 2 minutes réussissent à augmenter leur testostérone de 20 % et à diminuer leur cortisol, l’hormone du stress, de 10 %, alors que les gens qui adoptent la position inverse réduisent leur testostérone de 25 % et augmentent leur cortisol de 15 %.

 

Je vous suggère donc d’adopter une meilleure posture et de voir à quel point ce changement peut améliorer de manière significative votre santé et votre indice de succès. Je me sens privilégié de pouvoir travailler avec des gens chaque jour et de voir en personne les changements qui surviennent lorsque la personnalité profonde d’un individu réussit à percer le mur de la résistance.

 

En toute santé,

Kevin Longpré

Ostéopathe